Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Accueil

DMJ se projette entre 2016 et 2020

L’atelier de clôture du processus de réflexion en vue de la planification stratégique de la DMJ pour la période 2016 – 2020  s’est achevé le vendredi 15 mai 2015 dans la salle Desmond Tutu du Norbert Kenne Memorial Peace House en présence des représentants des groupes cibles, des membres de l’organisation y compris les représentants des membres du Conseil d’orientation, des membres de l’équipe opérationnelle et des institutions partenaires comme le Conseil National de la Jeunesse du Cameroun.

 

C’est au total une trentaine de participants qui ont échangé durant trois jours sur les principaux axes d’orientation possibles de la DMJ pour le prochain quinquennat. Ouvrant les travaux, Caroline Claire Yankep, Présidente de la  DMJ, a précisé dans son propos que "Pour travailler encore plus efficacement, il était important de clarifier ce que nous essayons de faire, d’évaluer nos forces et nos faiblesses afin de nous doter d’un cadre de référence où les problèmes à résoudre sont bien identifiés". Animé par le cabinet Vision Positive du développement (VIPOD), ces travaux ont permis de faire une analyse institutionnelle et organisationnelle sans complaisance de DMJ. Il sera question pour le prochain quinquennat de réduire les faiblesses, de minimiser les menaces, et de saisir les opportunités offertes par l’environnement pour mettre à profit les forces. Rappelons que ce processus de réflexion a duré plus de deux mois. Il aura permis de conduire des rencontres dans plusieurs régions dont notamment celle de l’Adamaoua qui a accueilli trois ateliers ayant mobilisé des jeunes des communes de la région. Ce processus a bénéficié d’un appui financier du Programme Service Civil pour la Paix (SCP).

L’on peut déjà retenir que pour les prochaines années, la présence de DMJ sera effective en termes d’activités dans la partie septentrionale du pays où se déploient deux représentations régionales à Garoua et à Ngaoundéré.