Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Accueil

Vers la conclusion d’un partenariat PPLM/DMJ

Seance de travail a PPLM Dupleix et JohannDMJ et PPLM pourront bientôt signer un partenariat pour la mise en œuvre d’un projet de deux ans dans la région de l’Adamaoua. La récente visite de l’équipe dirigeante de DMJ en Allemagne a fait avancer le processus de négociation qui court à son terme.

Berlin, le 25 aout 2015, l’équipe de la DMJ constituée de la Présidente Caroline Claire Yankep et du Secrétaire Exécutif Dupleix Kuenzob est chaleureusement accueillie à la Gare ferroviaire de Berlin. Il fait une matinée morose et froide en plein été. Johann Singer, l’hôte des missionnaires et interlocuteur de DMJ à PPLM affirme qu’il a pourtant fait très beau temps la veille. Cependant, commentent les visiteurs, le climat est moins lourd et glacial qu’en hiver, référence faite à la température qu’il faisait en janvier dernier lors du séjour de la même équipe de DMJ en territoire allemand à la faveur de leur participation à la conférence des partenaires du programme Service Civil pour la Paix.

Ces divers effectués, destination bureaux de PPLM. Le gigantesque bâtiment vitré habituellement bondé de monde dans les bureaux est presque désert. C’est normal, nous sommes en été, plusieurs employés sont en vacances. Quid de Johann ? Il ne prendra les siennes qu’après le 3 septembre 2015. Il faut donc avancer assez rapidement avec le dossier de DMJ. D’où la rencontre du jour. Marlies Roth du programme SCP est aussi de la partie. Les équipes sont équilibrées dira-t-on. Deux hommes et deux femmes dont un genre pour chaque coté. L’équilibre va plus loin : « deux noirs et deux blancs ». Tant mieux pour la communication interculturelle. Place aux échanges. La première partie est consacrée au programme SCP et la compréhension du contexte camerounais par ces temps d’incertitudes au vu des menaces asymétriques orchestrées par la secte terroriste Boko Haram.

Seance de travail a PPLM Dupleix et JohannLe tour d’horizon est effectué en trois heures. La principale leçon à retenir de cet échange est que les partenaires allemands de PPLM sont préoccupés par les événements que traverse le Cameroun. Ils sont attachés à la paix et souhaitent que la situation se stabilise le plus rapidement car en définitive, la déstabilisation du Cameroun aurait des conséquences internes profondes et une incidence irréparable sur l’ensemble de la sous région Afrique centrale et même sur le continent compte tenu de la position géostratégique du Cameroun. Le temps d’une pause déjeuner suffit pour reprendre les énergies et rentrer dans la seconde partie des discussions. Celles-ci est plus circonspecte, car elle porte sur une proposition de projet qui, s’il aboutit, va conduire à la conclusion d’un partenariat formel entre PPLM et DMJ pour une période de deux ans.

Le partenariat en question portera sur une intervention de DMJ dans la partie septentrionale du Cameroun, précisément dans la région de l’Adamaoua. Le contenu de la discussion a dès lors permis d’avancer dans le processus du partenariat. De la reformulation des extraits du concept à la révision de la proposition de budget en passant par le questionnement du profil organisationnel de DMJ, tout y est passé. Avec à chaque étape, la compréhension commune et le consensus autour d’une idée ou une résolution. Par exemple, l’objectif du projet a été reprécisé et les indicateurs affinés. Ils seront rendus publics en tant opportun. Le projet emploiera au maximum deux personnes et ciblera trois communes sur 21 dans trois départements sur 5 de la région de l’Adamaoua. La représentation régionale de la DMJ dans l’Adamaoua sera appuyée par des missions de suivi et évaluation périodiques organisées à partir du secrétariat exécutif au siège national à Yaoundé. La rencontre s’est achevée par l’élaboration d’un plan d’actions à réaliser avant le 3 septembre 2015.

En attendant la conclusion quasi certaine de ce partenariat, les deux parties se disent assez satisfaites de cette rencontre qui a permis de procéder à un grand nombre de clarifications de certains points qui pouvaient paraître comme des points d’ombre pour le partenaire PPLM en raison de sa distance par rapport à la réalité de la problématique du projet et des contraintes du terrain.