Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Actualité L’ACADIR se dote d’un plan stratégique

L’ACADIR se dote d’un plan stratégique

Quelle approche générale faut-il adopter pour mieux asseoir le dialogue interreligieux au Cameroun? Comment les membres de l’ACADIR comprennent-ils le contexte général dans lequel elle veut travailler? Quelles sont les forces et faiblesses, ainsi que le problème que l’ACADIR veut résoudre? Ces questions et bien d’autres ont été répondues au cours de l’atelier de deux jours qui a regroupé les représentants des confessions de foi membres de l’Association Camerounaise de Dialogue Interreligieux (ACADIR).

L’Association camerounaise pour le Dialogue Interreligieux (ACADIR), a organisé du 10 au 11 septembre 2013, un atelier de planification stratégique en vue de définir le cadre dans lequel elle compte désormais travailler. En plus d’avoir précisé la vision qui est celle de l’association, les participants ont analysé les partenaires directs de l’ACADIR. Co facilité par Vincent Hendrickx et Dupleix Kuenzob, cet atelier dont les résultats seront présentés et adoptés lors de la prochaine assemblée générale prévue en octobre 2013 a ainsi permis de clarifier ce que l’ACADIR entend faire et l’approche qu’elle a l’intention d’utiliser. Trois axes d’intervention ont été choisis : la formation ou mieux le renforcement des capacités, l’information et la communication et enfin le plaidoyer. Parlant de ce dernier axe, certains éléments du consensus minimum adoptés par les jeunes croyants lors du Forum sur l’entente et le dialogue interreligieux tenu le 31 aout 2013, ont été entérinés. Ce forum était organisé par la DMJ dans le cadre du projet Renforcement du dialogue interreligieux et cohésion social coordonné par Valery Giscard Demba qui a aussi pris par a l’atelier en qualité de rapporteur.

Ainsi, si l’assemblée des membres de l’ACADIR qui se tiendra le 7 octobre 2013 décide de valider le plan d’action, l’ACADIR aura  à mener des plaidoyers en faveur de la création d’un conseil national des religions (CNR) et pour l’adoption d’un système de quota en faveur de l’inclusion des organismes de jeunesse des principales confessions religieuses du Cameroun au sein du Conseil national de la jeunesse. L’atelier s’est achevé dans la joie et l’espoir que le Cameroun peut servir d’exemple en matière de dialogue interreligieux. Une prière pour des rencontres interreligieuses a été conçue par le Père Sylvestre Olivier Eves CSSP, diocèse de Bertoua. C’est après avoir dit cette priere que les participants se sont séparés en prenant rendez-vous pour une autre rencontre.