Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Actualité Projection dans le futur : Le plan stratégique 2016 – 2020 de DMJ en élaboration

Projection dans le futur : Le plan stratégique 2016 – 2020 de DMJ en élaboration

Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) veut se doter d’une boussole actualisée. Le processus d’élaboration du plan stratégique quinquennal 2016 – 2020 conduit par deux équipes de consultants externes devrait parvenir à son terme en Mai 2015.

Après le plan triennal (2007-2010) fondateur de son Programme Intégré de Participation au Processus d’Influence Socio Politique (P.I.2P.IS) qui reposait sur la culture politique et juridique des jeunes à travers la connaissance et l’appropriation des institutions démocratiques (CAID) au regard du contexte de ces années marquées par le vent de la modification de la Constitution du Cameroun de 1996 alors que les institutions qu’elles avaient créées n’avaient pas encore été mises en place, la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) a développé un plan stratégique quinquennal (2010 – 2015) en orientant les stratégies d’intervention beaucoup plus vers le contrôle citoyen de l’action publique, pour donner un sens et une place à la jeunesse qui venait d’être dotée (en décembre 2009) d’une plateformenationale de concertation, d’expression, de coordination, de consultation et d’action des organisations de jeunesse du Cameroun (CNJC).

Le cadre de référence ainsi défini vise un objectif qui responsabilise les jeunes pour en faire de véritables leaders socio politiques. L’objectif de « préparer les jeunes à la  compréhension, et au portage des responsabilités publiques dans une  optique de bonne gouvernance et de démocratisation de la société camerounaise en général et la collectivité locale en particulier » est une réaffirmation de la volonté et de l’engagement desresponsables de DMJ à promouvoir le transfert au profit des jeunes, des capacités, compétences, aptitudes, attitudes et valeurs positives. Il s’agit, dans la perspective de la décentralisation en cours au Cameroun, de mettre en place des orientations stratégiques concrètes qui permettent d’amener les jeunes à pouvoir investir et influencer les espaces institutionnels en tant que lieux par excellence où se décident l’avenir et le devenir d’un pays.

Alors que ce plan stratégique quinquennal (2010 – 2015) parvient à son terme, la sécurité et la cohésion nationales sont ébranlées de l’Est à l’Extrême Nord aussi bien par l’afflux des réfugiés que par les assauts répétitifs d’un groupe armé qui livre contre le Cameroun une guerre asymétrique. Avant cette agression extérieure, les fondations de l’unité nationale semblaient menacées par des conflits  intergénérationnels larvés qui détérioraient progressivement les rapports déjà fragiles entre les composantes de la société,rendant fébrile  la  cohésion  sociale.

Le relais communicationnel assuré par les médias surtout sociaux, fait état d’une sorte de guerre généralisée mettant aux prises les civilisations, les économies et les religions dans laquelle Musulmans et Chrétiens s’opposeraient. L’exposition croissante de la jeunesse à lamanipulation  du fait de leur vulnérabilité économique et sociale complique les possibilités d’accompagnement et d’encadrement de la jeunesse qui continue par ailleurs de nourrir les rêves de quitter le pays et le continent africain pour chercher fortune ailleurs.

Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) est engagée dans des réseaux thématiques nationaux et internationaux, avec en vue une expansion territoriale à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Le développement de la citoyenneté active, du dialogue interreligieux et intergénérationnel, de la cohésion sociale et de la gouvernance dans le secteur extractif constitue des chantiers dans lesquels l’organisation nourrit l’ambition de s’investir dans les 5 années à venir.

Il est donc nécessaire que, pour les 5 prochaines années du Programme Intégré de Participation aux Processus d’Influence Socio Politique (P.I2P.I.S), un recul soit pris pour étudier de façon intégrale les phénomènes qui s’observent afin de diagnostiquer les problèmes pertinents et prioritaires auxquels les jeunes font face, et de leur trouver des réponses innovantes.