Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Agenda Notes d'informations Planification annuelle : Comment DMJ a pensé son année 2016

Planification annuelle : Comment DMJ a pensé son année 2016

Comme il est de coutume depuis quelques années maintenant, l’équipe opérationnelle y compris les volontaires et bénévoles en activité, auxquels ont été associés des membres de quelques groupes cibles présents dans la ville de Yaoundé, la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) s’est dotée le mardi 12 janvier 2016 d’une planification annuelle pour l’année civile en cours.

L’atelier de planification qui fait suite à la première rencontre de l’année tenue le 6 janvier 2016, s’est tenu dans un contexte particulièrement difficile pour l’organisation. Sur le plan interne, l’équipe opérationnelle s’est considérablement réduite pour diverses raisons dont la fin des projets qui a entrainé la démobilisation de certains membres, les mutations d’autres par exemple envoyés en formation. Sur le plan externe, l’insécurité ambiante dans le septentrion fait craindre des perturbations dans le processus de mise en œuvre du projet tout premier projet de la représentation régionale de l’organisation dans l’Adamaoua.

En effet, depuis octobre 2015, DMJ a lancé dans l’Adamaoua, les activités du Projet de Renforcement de l’Encadrement Citoyen à l’Insertion Socioéconomique des Jeunes (PRECIS-JA). Depuis le début de l’année, des prises d’otages ont repris dans cette partie du pays. Ce constat et bien d’autres ont été faits lors de la rencontre inaugurale annuelle de DMJ tenue le 6 janvier 2016 et qui a permis de dégager des tendances relatives au contexte actuel au Cameroun et à l’international.

Au nombre de ces enjeux nationaux et internationaux et au regard de l’évolution du contexte les défis de plusieurs ordres ont été identifiés. Les plus en vue sont les défis démocratiques en raison des élections qui se déroulent sur le continent africain et éventuellement le renouvèlement des organes dirigeants du Conseil National de la jeunesse du Cameroun (CNJC), climatiques en rapport avec les implications de la conférence des parties (Cop 21) tenue en France en novembre 2015, sécuritaires en relation avec la multi polarisation des attentats terroristes y compris la prégnance des groupes Boko Haram, Daesh qui plongent différents Etats dans une sorte d’état d’urgence permanent en alerte contre une guerre asymétrique et conjoncturels du fait des chocs pétroliers en raison de la chute du cours du pétrole et le démantèlement dès aout 2016 des barrières douanières.

Cette analyse oriente et conforte les choix d’action de l’organisation pour l’année 2016. C’est ainsi que l’on peut particulièrement ressortir de cette planification trois principaux projets, PRIGLO qui pour cette année est plus orienté vers la recherche action, la formation en plaidoyer et lobbying des jeunes et le renforcement opérationnel de ces derniers à pouvoir initier des plaidoyers au niveau local. REDICOS, qui cette fois, après les discours et la littérature sur la cohésion sociale entre les différentes religions au Cameroun, va passer aux actes voire actions concrètes pour amener les jeunes venant de religions différentes à se mettre ensemble autour des initiatives économiques dans un esprit d’acceptation mutuelle et de cohésion pacifique en tant que citoyens d’un même pays. Le service civil pour la paix et sécurité humaine va plus travailler sur la diffusion auprès du grand public des résultats de l’étude sur l’enrôlement des jeunes dans les groupes armés. Dans la perspective du cinquantenaire de la célébration de la semaine de la jeunesse au Cameroun, le programme SCP va développer une étude sur l’histoire de la jeunesse.  Une telle étude sera assortie d’un support vidéo portant témoignage des jeunes sur leur vécu.

En plus de ces projets dont les orientations sont assez précises, d’autres encore en cours de délimitation vont aussi meubler l’année de DMJ. Il s’agit notamment de la citoyenneté active en prolongement du suivi participatif du budget d’investissement public, axé sur la fiscalité locale. Il s’agira aussi du travail en réseau avec le Réseau Foi et Libération, la coalition camerounaise publiez ce que vous payez avec son magasine En Toute Transparence dont DMJ assure la rédaction, de taxe Justice Net work Cameroon qui est en train de mettre en place son premier plan stratégique. Il s’agira enfin de la mise en place d’une initiative de formation des jeunes à la construction de la paix avec éventuellement la FES.

La liste des actions de DMJ pour l’année 2016 n’étant pas exhaustive, elle va continuer à assurer l’accompagnement et l’encadrement des groupes cibles des communautés de foi et des quartiers. On peut citer entre autres Fils Bien Aimé, Jeunesse de l’Eglise Evangélique du Cameroun du centre sud 1, etc.

L’atelier de planification modéré par le Secrétaire Exécutif, lui a donné l’occasion d’inviter les jeunes à plus de responsabilité et de dévoiement au travail. ‘‘ Malgré les ressources considérablement réduites, nous devons travailler et faire du bon travail avec peu’’. A déclaré Dupleix Kuenzob. Il signale aussi que l’équipe pourrait grandir en fonction des moyens à mobiliser dans le court ou le moyen terme. L’on a pu remarquer la présence très distinguée de la présidente Caroline Claire YANKEP dans la salle pendant les travaux.

A la sortie de cet atelier, l’on notera aussi que les équipes stratégique et opérationnelle de la DMJ travailleront encore et encore avec la jeunesse et pour la jeunesse, ceci dans son souci permanent de voir les jeunes être de véritables acteurs de la transformation sociale au Cameroun

Vivement que le Tout Puissant en cette nouvelle année donne à la DMJ d’atteindre ses objectifs pour l’année et que l’on sente de par son travail que la jeunesse passera de l’attentisme au réalisme.