Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Nos activités Formations COVAC 2013 rapportée par un participant

COVAC 2013 rapportée par un participant

DMJ a fait participer trois jeunes gens à la Colonie de vacances citoyennes 2013 (COVAC 2013). Parmi eux, un musulman, le seul de cette promotion des vacanciers citoyens. NJUTAPVOUI MFENJOU Youssouf fait ici le rapportage témoignage de son séjour à Okola dans une nouvelle famille qui s’est créée et dans laquelle il a pris le leadership de la mise sur pied d’une équipe de journal.

L’aventure de la Colonie de vacances citoyennes 2013 (COVAC 2013) commence le mardi 20 aout 2013 au siège du Conseil des Eglises Protestantes du Cameroun (CEPCA) où était donné le départ pour Okola afin de passer 04jours intenses d’apprentissage et d’éducation.

L’idée de colonie citoyenne initiée par le CEPCA a trainée avec elle un grand nombre de participants Protestants, Catholiques, Musulmans bref toute les obédiences religieuses car l’innovation de cette deuxième édition était l’ouverture de la COVAC à toute les autres confessions religieuses. Avec un programme alléchant, des participants exigeants et des facilitateurs compétant, tout était bien façonné afin que cette colonie soit à la hauteur des attentes des organisateurs.

Dès notre arrivée au centre de formation d’Okola, les formalités d’installation rempli tout le décor est fin planté et c’est parti pour ce « moment de rencontre et d’apprentissage » selon le Rév. Jean GABANA secrétaire exécutif du CEPCA par ailleurs organisateur de cet évènement.  

C’est le mercredi 21 aout 2013 que le volet éducatif de cette colonie commence après l’arrivée et l’installation des autorités de la ville d’Okola, nous avons eu droit aux différentes allocutions et à une leçon inaugurale du Rév. Jean GABANA. A la suite, place est donné à l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement (ASCNPD) de nous offrir un atelier sur le thème « jeunesse et éducation citoyenne », ensuite nous avons suivi la présentation par Mr Dupleix KUENZOB la présentation de la Dynamique Mondiale des Jeune dans son processus du suivi du Budget d’Investissement Public (BIP) ; cette présentation sera suivi du témoignage d’u jeune sur les biens faits que DMJ leur apporte dans les ateliers de renforcement des capacités des jeunes de l’arrondissement de Bikok dans le suivi du BIP.

C’est au deuxième jour de COVAC que parole est donné à l’ONG ASSOAL de nous outillés sur les TIC comme : « objets de transparence et de participation citoyenne » à travers le projet Technologie de l’Information et de la Communication pour la bonne Gouvernance (TIC/GOV) ; tout était bien arrangé afin que les « COVACISTES » soient bien garnis de connaissance car l’atelier suivant présenter par le Dr Bernard KONTCHOU représentant de l’UNESCO avec pour focus « les jeunes comme agents de paix et de réconciliation dans l’Eglise et dans la société », ainsi les jeunes de la COVAC ont eus l’occasion de se gaver en connaissance.

Jamais un sans deux ou sans trois, rendu au troisième et dernier jour de notre colonie de vacance, la CONAC via son représentant Mr NGA Armand nous a fait honneur et nous a tout comme les orateurs précédents offert une leçon alléchante sur les pratiques de corruptions qui minent le milieu jeune.

Il ne faudra pas penser que cette colonie s’est déroulée uniquement dans des salles et plein d’enseignements et d’atelier de formation car nous avons fait une visite auprès du chef de la localité d’Okola et il faudra également noter qu’à la fin de chaque atelier, nous avons eu comme plat de résistance les travaux en groupe sur chaque thème développé pendant les enseignements. A coté de tout cela il faut souligner l’ambiance festive, joviale et fraternelle qui régnait au sein de COVAC 2013.

Au sortir de la COVAC 2013, les jeunes devraient être « les militants de l’éducation civique afin de devenir non seulement des leaders mais aussi des relais dans la société » et non plus le fer de lance de la nation comme l’a dit le sous-préfet de l’arrondissement d’Okola.

Alors chers jeunes si toi aussi tu veux être bien garni et plein de connaissance, le rendez-vous a été prit pour la troisième édition à Ngaoundéré et bien suis moi et nous y allons.

 NJUTAPVOUI MFENJOU Youssouf