Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Nos activités Formations Les jeunes de l’Adamaoua face au défi du changement

Les jeunes de l’Adamaoua face au défi du changement

Dans le cadre des activités du projet de renforcement de l'encadrement citoyen à l'Insertion socio économique (PRECIS) des jeunes, la Dynamique Mondiale des jeunes a tenu en ce jour un atelier sur l’engagement des jeunes à la gestion des affaires publiques ; Une trentaine de jeunes venant d’associations diverses de jeunes dont sept ( 7 filles ) se sont dit des vérités qui les ont amenés à prendre des résolutions tout en comptant sur l’accompagnement de DMJ.C’était dans l’enceinte du Centre Promotionnel de la Femme et de la famille de Ngaoundéré.

 

Les participants ont bénéficié des communications d’un panel composé du Représentant du Délégué  Régional de la Jeunesse et de l’Education Civique, (M. PILO Gabriel,  le Départemental de la même structure M. DJAFSIA Michel,  les Institutions  publiques en charge des questions de jeunes, du représentant du Maire de Ngaoundéré II ( en la personne de son Secrétaire Technique M. OUSMANOU DAÏROU), du Représentant du MINEPAT (M. HOUSSENI MADI), et du Président du conseil Régional de la Jeunesse HAMASSAMBO BELLO.

Il était question pour le dernier de présenter le CNJC aux jeunes et aux autres communicateurs de dire quelles sont les opportunités que leurs services offrent en faveur des jeunes. C’est ainsi que les différents programmes en faveur des jeunes leur ont été communiqués et expliqués, tels que le PAJER-U, le PIASI… mais les jeunes ont déploré le manque d’objectivité dans l’octroi des financements des projets. Ils ont également reçu des explications sur le budget d’investissement public, le calendrier de tenue des comités du BIP ; à ce sujet, ils ont demandé que DMJ planifie un atelier pour mieux leur expliquer les mécanismes du suivi du BIP en profondeur étant donné que celle-ci a mis à leur disposition la liste des projets de Ngaoundéré 1, 2 et 3 pour l’année 2016.

Ces jeunes n’ont pas manqué d’exprimer leurs frustrations par rapport à l’accueil dont leur réservent  souvent certaines administrations publiques, ce qui serait la cause de leur désintéressement à la chose publique. Ils ont décrié le fait que malgré l’existence du CNJC, plate forme de concertation, les responsables des institutions chargées de la jeunesse continuent à prendre des décisions sans concerter ni le CNJC, ni les jeunes avec pour exemple concret, les activités relatives au cinquantenaire, l’institution d’un pagne qui leur est imposé à un prix qui n’est pas à la portée de tous, sous prétexte que ce n’est pas obligatoire, mais ceux qui l’ont sont privilégiés dans le classement pour le défilé ; ils ont dans le même ordre d’idées, évoqué le monument qui est prévu sans qu’ils ne soient  consultés et sans leur en la moindre signification.

Cependant, ils ont félicité la disponibilité de la Maire de Ngaoundéré II qui ne ménage aucun effort pour sortir les jeunes de leur situation de précarité (formations soutien de toute nature…)

Après d’intenses échanges, les jeunes ont reconnu qu’il est avantageux pour eux de s’impliquer dans le développement local, qu’ils doivent être actifs et rendre leurs associations visibles à travers des outils qu’ils ont eux- mêmes énumérés (siège, plaque, …) et pour ce faire, ils ont demandé à la DMJ de les accompagner à travers le renforcement de leurs capacités en ce qui concerne la gestion de la vie associative, le leadership, le suivi participatif du BIP, la citoyenneté active, le civisme.

Dans le cadre des activités du projet de renforcement de l'encadrement citoyen à l'Insertion socio économique (PRECIS) des jeunes, la Dynamique Mondiale des jeunes a tenu en ce jour un atelier sur l’engagement des jeunes à la gestion des affaires publiques ; Une trentaine de jeunes venant d’associations diverses de jeunes dont sept ( 7 filles ) se sont dit des vérités qui les ont amenés à prendre des résolutions tout en comptant sur l’accompagnement de DMJ.C’était dans l’enceinte du Centre Promotionnel de la Femme et de la famille de Ngaoundéré.