Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Nos activités Animations Communautaires C’est pour la jeunesse de Sangmélima qu’il court

C’est pour la jeunesse de Sangmélima qu’il court

L'Antenne Communale de Sangmélima du Conseil National de la Jeunesse (CNJC) peut s’estimer heureuse. Elle qui a à sa tête un jeune ambitieux, soucieux de la situation socio économique de ses pairs et prêt à ouvrir toutes les portes d’où peut lui venir le soutien nécessaire pour transformer la jeunesse de cette région du pays à l’effet de la rendre active, créatrice et laborieuse.

Lionel MEDOU c’est son nom. Il est le Président de l'Antenne Comunale de Sangmélima (Région du Sud) du Conseil National de la Jeunesse. Il était en visite de travail le mardi 22 avril 2014 dans les locaux de la Dynamique Mondiale des Jeunes à Yaoundé, dans l’objectif de réfléchir au renforcement du partenariat entre les deux institutions, et surtout explorer avec les responsables de la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) les pistes d’un meilleur accompagnement de la jeunesse de sa circonscription. Que faire pour intéresser les jeunes de Sangmélima à l’agriculture sachant que la main d’œuvre actuelle est vieillissante? Comment responsabiliser davantage les jeunes de cette commune ? Ces deux questions ont servi de trame pour les échanges. Après avoir exploré les principaux maux qui minent la jeunesse de Sangmélima et dont certains avaient déjà été recensés lors de l’atelier de formation sur la communication non violente, en l’occurrence l’inactivité des jeunes, les responsables de la DMJ ont convenu avec le Président Lionel Medou que l’accompagnement de la DMJ sera assuré tant que l'Antenne Comunale de Sangmélima se fera le devoir de mobiliser les jeunes.

En conquérant voué à la cause d’une jeunesse dont les mentalités demandent à être déconstruites pour être reconstruite par la suite, Lionel s’est montré disposé à faire de son mieux pour que les jeunes saisissent les enjeux du moment et se donnent au travail. Raison pour laquelle il court pour que pendant les trois années de son mandat, la situation des jeunes s’améliore. Il a sous la main le dossier d’un jeune, Evina ; « Ce jeune agriculteur s’investit dans les champs depuis bientôt trois ans, il compte plus de 12 hectares de plantation mais souffre d’un manque d'accompagnement au niveau technique et financier »  déclare-t-il. Des exemples comme Evina sont rares dans la commune de Sangmélima. Lionel croit qu’il peut servir de modèle et faire rentrer beaucoup de jeunes dans les champs. Mais il lui faut ce coup de pousse. « Il n’est pas exclu que des subventions accordées à ce jeune planteur aient été détournées. Sinon, comment comprendre qu’au moment où le Chef de l’Etat et le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural appellent la jeunesse à rentrer dans les champs, qu’un jeune qui a pris les avances soit aussi oublié et même ignoré ? » S’indigne Lionel, animé par un sentiment d’injustice et même d’impuissance que les promesses faites par DMJ ont globalement réussi à dissiper.

Des stratégies et astuces ont été suggérées au Président de l'Antenne Communale. Entre autres : la proximité avec les autorités locales pour leur faire part des propositions formulées par les jeunes au terme des réflexions, la capitalisation et communication des réalisations aux services déconcentrés du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique, la présence sur le terrain auprès des jeunes à travers des actions à faible cout ou à cout nul. DMJ a aussi vivement recommandé le partage des expériences des ainés de qui il est reconnu un certain succès dans la vie active. Un tel partage d’expérience devant se faire à la manière de la démarche de résolution traditionnelle des conflits symbolisé par l’arbre à palabre. La journée de Lionel aura été longue, mais aussi riche en enseignement. Il a reçu de la DMJ un stock de documents destinés à constituer le fond documentaire de l'Antenne Communale CNJC de Sangmélima.