Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Nos activités Animations Communautaires La Tontine Alamba ouverte à la citoyenneté active

La Tontine Alamba ouverte à la citoyenneté active

Si les politiques ne s’occupent pas de la jeunesse, le vent du changement en contexte démocratique conduira la jeunesse à s’occuper des politiques afin que la citoyenneté ait un sens. Ces propos de Willy Noutack, membre de la Fondation Run Action, association cible et partenaire de Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) ont été tenus pour inviter les membres de la Tontine Alamba à être plus actifs dans le développement local.

La Tontine Alamba était dimanche 10 août 2014 en activité avec la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) dans le cadre d’une journée de travail sur la citoyenneté active. L’échange visait à évaluer le contexte de vie de la localité d’Evindissi, siège de cette association, et d’envisager des actions concrètes qui peuvent être menées par chaque citoyen pour participer au développement local et à l’épanouissement de tous.

Pour cette activité, qui s’inscrit dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté active menée depuis quelques années (2010) par DMJ dans le Centre, Sud et Est,  DMJ s’est faite accompagner par Willy Noutack, membre de la Fondation Run Action, association cible et partenaire de DMJ. Dans ses interventions, ce jeune entrepreneur social et militant de la cause de la jeunesse a procédé par une succession d’interpellation pour mieux conscientiser et marquer les esprits des participants. Ne dit-on pas que "si chacun balaie sa cour, le village sera propre" ? observera Willy Noutack. "Si citoyenneté vient de citoyen, chaque citoyen doit s’engager à respecter  et défendre la Constitution du pays, s’acquitter de ses droits et devoirs envers la nation. Nous, citoyens Camerounais, avons pris sur nous de nous intéresser au suivi du Budget d’Investissement Public (BIP) dans la Mefou et Akono, parce que le  budget d’investissement public est le gage de tout développement dans une localité."

Pour réussir cette tâche, le devoir nous appelle. Arrêtons de nous demander ce que le pays a fait pour nous ; mais faisons quelque chose pour notre pays. Car, quelle émergence si nous citoyens ne participons pas ? Croyons-nous vraiment que notre développement  viendra d’ailleurs ? Chacun est appelé à répondre à la question « Qu’as-tu déjà fait pour ton pays ? »

Que les organisations de la société civile (OSC) et particulièrement la jeunesse, prennent leurs rôles au sérieux car nous serons chacun pour sa part comptable de l’échec ou de  l’émergence du Cameroun. Il ne serait pas incongru de citer ici le Président OBAMA lors du forum USA-AFRIQUE, qui disait à ses paires Africains : prenez votre société civile au sérieux, écoutez-là.

Evindissi est une localité en proie à des problèmes de route, d’électricité, de santé, de pauvreté, etc. Depuis au moins 6 mois, AES-Sonel ne leur a pas servi son énergie électrique. Face à toutes leurs difficultés,  les membres de la Tontine Alamba ont décidé de prendre à bras le corps des aspects qui sont à leur portée. Leur tontine est essentiellement basée sur la solidarité et l’entraide, de façon à pourvoir à leurs membres du minimum pour pallier à leurs difficultés économiques, sanitaires, et autres.

Lors de la rencontre de travail, les préoccupations des membres de la Tontine Alamba ont essentiellement porté sur l’autorisation d’accès sur les sites de chantier qui sont des milieux fermés au public, la disponibilité du Maire à accueillir leurs doléances, les astuces pour approcher les autorités, comme pour témoigner de ce que les membres de la Totine Alamba sont prêts à défendre leur localité en s’investissant dans le suivi de la construction des infrastructures au titre du budget d’investissement public.

Ils ont ainsi été renseignés, entre autres, sur comment et à qui signaler des malfaçons constatées dans les ouvrages en constructions dans leur localité.

En réponse aux éclairages apportés par DMJ, ceux-ci ont voulu être davantage renseignés sur les méthodes à utiliser pour approcher les autorités locales dont le Maire, garant du développement local, à qui incombe de par son devoir la charge de pourvoir au bien-être des populations. Sur la base de supports distribués à l’assistance, les échanges ont abordé différents autres sujets tels que l’implication des citoyens dans le suivi des projets dont leur localité bénéficie y compris des astuces pour accéder aux chantiers, les approches de communication avec l’autorité municipale, la participation aux activités d’intérêt communautaire, le rôle du citoyen dans sa localité, l’importance du civisme, etc.

La maitrise et la mise en application des acquis de cette rencontre changeront surement la perception que les membres de la Tontine Alamba avaient de leur rôle et de leur place dans la société et feront alors des citoyens actifs qui participent aux politiques de développement de leur localité. C’est ce qu’il est convenu d’appeler la citoyenneté active à laquelle ils se sont ouverts avec intérêt et assurance.