Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Nos activités Animations Communautaires PRECIS-JA se précise dans l'Adamaoua

PRECIS-JA se précise dans l'Adamaoua

Le samedi 23 Janvier 2016 a été marqué par l’organisation tout feu toute flamme du premier atelier du Projet de Renforcement de l’Encadrement Citoyen et Insertion Socioéconomique des Jeunes de l’Adamaoua (PRECIS-JA). Les travaux se sont déroulés dans la salle de conférence du Centre Promotionnel de la Femme et de la Famille de Ngaoundéré.


Cette grande rencontre de jeunes Leaders d’Associations de la ville Château d’eau du Cameroun avait pour thème : ‘’ l’Engagement Citoyen des Jeunes de l’Adamaoua.’’Elle a rassemblé 33 participants dont 26 garçons et 7 filles venus de 13 organisations. Parmi les participants, environ 65 % de musulmans, 35% de chrétiens protestants et catholiques . Quelques 3 appelés récemment formés dans le cadre de l’Agence du service Civique national de participation au développement ont aussi fait partie de l’effectif.

Des travaux, nous pouvons retenir ces quelques morceaux choisis:

Le faible taux de recouvrement des créances du PAJER-U dans l'Adamaoua reste préoccupant
Intervenant lors de l'atelier sur l'engagement citoyen des jeunes dans la gestion des affaires publiques locales tenu le 23 janvier 2016 au Centre Promotionnel de la Femme et de la Famille, Monsieur DIAFSA Michel, Cadre à la Délégation d’Arrondissement de la Jeunesse et éducation civique (MINJEC) à Ngaoundéré 2ième a dénoncé le non remboursement des crédits par les jeunes bénéficiaires du PAJER-U. Des mesures sont prises pour que les crédits soient mieux sécurisés. A-t-il rassuré. ''pour la cuvée 2015 des bénéficiaires des crédits PAJER-U en attente de financement, les fonds seront déposés dans un compte bancaire ouvert à la campost'' Cette mesure garanti au moins ma traçabilité des ressources octroyées car l'ouverture d'un compte bancaire suppose la fourniture d'informations pertinentes pour poursuivre le dépositaire du compte. Ainsi, les jeunes bénéficiaires des crédits PAJER-U des prochaines générations ne pourront plus fondre dans la nature comme le reconnaissaient leurs parrains. 

Appel à la responsabilité et au sérieux
Monsieur DIAFSA Michel est allé dans le même sens que le président régional du conseil de la jeunesse, Hamassambo Bello pour inviter les jeunes de l'Adamaoua à plus de responsabilité et de sérieux. Nous ne pouvons pas déresponsabiliser la jeunesse dans l'effritement de la citoyenneté. Les comportements qu'affichent certains d'entre nous sont déplorables. Ce qui peut être utilisé pour justifier la mise à l'écart des jeunes au moment de la prise de décisions. ''J'exhorte mes pairs les jeunes à plus d'engagement citoyen et de responsabilité'' dira Hamassambo Bello.

Le MINEPAT promeut la citoyenneté active
Aujourd’hui l’une des meilleures façons d’exprimer sa citoyenneté est de participer activement à la gestion des affaires locales. C'est par ces mots que le représentant du Délégué Départemental du MINEPAT Monsieur HOUSSENI ABDOUL  MADI, chef du Bureau des Affaires Economiques, a introduit sa communication. Il a aussi donné une définition simple du Budget d’investissement public et est revenu sur le décret de septembre 2013 portant création et organisation des comités de suivi du BIP au Cameroun. Il rappelle que son institution a la responsabilité de suivre tous les projets d’investissement publics dans la Vina et de débattre de cela pendant la tenue du comité du BIP qui, même si cela se tient sans invitation du président dudit comité, la loi donne la possibilité à tout citoyen d’y prendre part et de contribuer pour la bonne réalisation des ouvrages budgétisés par le BIP pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Il conclut sa communication en invitant les jeunes à venir se procurer le journal des projets 2016 et de passer régulièrement  pour avoir des informations sur tout type de projet.

La Mairie de Ngaoundéré 2 s'occupe de sa jeunesse
La prise en compte et en charge de la jeunesse de l'arrondissement de Ngaoundéré 2 est chose palpable. Les jeunes le témoigne d'ailleurs. Ceci est à porter au crédit de l'exécutif communal qui a parié sur les travaux de haute intensité de main d'œuvre (HIMO) pour insérer les jeunes dans l'animation de la commune. M. OUSMANOU DAÏROU, jeune et conseiller municipal a présenté quelques points forts de cette commune comme par exemple la constitution de l’exécutif Communal qui est en majorité jeune, ainsi que l’équipe opérationnelle. Il a cité en exemple le Chef Service Technique et le Chef du Service Administratif et Financier de la Mairie. Il  a aussi présenté la volonté de la Mairie à mettre  au profit des jeunes  les services à Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO), qui pour la dernière cuvée ont fabriqué des pavés aujourd’hui utilisés pour l’aménagement de certaines de kilomètres de routes de l’Arrondissement. Il signale que ces jeunes vont dans les prochains jours bénéficier d’un appareil de fabrication des pavés.

Le Conseil communal de la jeunesse qui a approuvé traine les pas
A la suite du conseiller municipal Ousmanou Dairou, le président du Conseil Communal de la Jeunesse de ce même Arrondissement  a pris la parole pour témoigner de l’accompagnement de la Mairie de Ngaoundéré 2ème  pour le bon fonctionnement du Conseil. il a parlé d’un financement déjà octroyé pour un projet et la promesse d’un siège pour le bureau du Conseil Communal dans les locaux de ladite Mairie. Mais le Conseil tarde encore à aller voir le Maire pour la matérialisation de cette promesse. Le président du CCJ a clôturé son intervention en demandant au Conseiller du Maire d’inviter les jeunes du Conseil aux assises des conseils communaux, instance de délibération de la Mairie.

PRECIS-JA est un projet appuyé par Pain pour le Monde. Il va durer deux années et va se déployer dans deux autres arrondissements de la région de l'Adamaoua dont  Tibati et Meiganga.