Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Nos activités Recherches Actions Suivi du BIP: Les OSC révisent leurs stratégies

Suivi du BIP: Les OSC révisent leurs stratégies

Réunis à Mbalmayo du 20 au 21 octobre 2011, une trentaine de représentants d'une quinzaine d'organisations de la société civile (OSC) au rang desquelles la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ), ont partagé leurs expériences en matière de suivi du budget d'investissement public, à l'effet d'évaluer les avancées et de prévoir l'avenir.

Sur invitation de de la Coopération Allemande (GIZ), appuyée financièrement par la Banque Mondiale, les OSC ont retracé la situation actuelle du suivi du budget d'investissement public, les principales méthodes utilisées pour le suivi, les difficultés rencontrées, ainsi que les perspectives d'avenir.

L'expérience de CANADEL a permis de comprendre que la population des localités d'intervention, formée et organisée, assure le suivi indépendant du suivi du budget d'investissement public (BIP). Constituée en association, cette population prend elle-même toutes les dispositions pour saisir les acteurs de l'exécution du budget en cas de malfaçon ou d'insatisfaction sur la qualité de la réalisation. La méthode de Voies Nouvelles et de RIDEV a révélé l'apport des populations bénéficiaires dans le suivi des projets financés par le BIP. Celles-ci contribuent à transmettre des informations aux OSC qui utilisent cette méthode, le suivi participatif. Ces informations sont relatives au niveau de réalisation des ouvrages, aux malfaçons, au respect des délais et autres problèmes qui peuvent survenir, et ceci permet aux OSC d'effectuer des descentes extraordinaires de suivi pour vérifier ces informations en présence d'un expert du domaine. Dans cette logique, le rapport de DMJ au dernier comité départemental de suivi du BIP de la Méfou et Akono a donné lieu à d'importantes décisions.

Le troisième groupe de participants n'intervient pas directement dans le suivi des réalisations sur le terrain, mais sur l'influence des politiques budgétaires. Ainsi, le gouvernement devrait tenir compte des besoins de la base au moment d'élaborer les budgets. Ceci voudrait aussi obliger l'Etat à rendre compte de sa gestion. De la sorte, les décideurs savent qu'ils agissent pour la population et lui doivent des comptes.

Dans la lignée des perspectives, au niveau organisationnel les OSC ont pensé que pour plus d'efficacité, elles doivent:

  • Se constituer en plate forme nationale d'échange d'expérience et de partage. Il a été confié à DMJ, RIDEV et Conscience Environnement de créer cette plate forme en janvier 2012.
  • Préparer un projet de loi sur le rôle des OSC dans le suivi du BIP, et ALDED a la charge d'élaborer le draft d'ici janvier 2012.
  • Rencontrer les partenaires techniques et financiers pour présenter les résultats du présent atelier au cour de la prochaine réunion du Comité Multi Partenaires. Cette phase sera coordonnée par DMJ, CANADEL et Plate Forme Dette.

L'impact du suivi du BIP est principalement remarqué à travers:

  • La reconnaissance de la société civile comme acteur légitime de suivi du BIP;
  • L'amélioration de la qualité des réalisations physiques par les partenaires;
  • L'implication des bénéficiaires des projets dans le suivi;
  • Les malfaçons qui font l'objet de décisions au comité départemental de suivi du BIP;
  • L'augmentation du taux de réalisation;
  • La connaissance par les bénéficiaires des projets de leurs localités;
  • L'entrée des OSC dans les comités départementaux de suivi du BIP;
  • le financement du suivi indépendant du C2D sur fonds publics;
  • Etc.

Ces résultats encourageants expliquent pourquoi, malgré des difficultés énormes comme l'accès à la documentation, les OSC sont plus que résolues à continuer cette oeuvre citoyenne de manière à couvrir l'ensemble du territoire.