Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Nos activités Sensibilisation Caravane non à la terreur : le départ d’une longue tournée

Caravane non à la terreur : le départ d’une longue tournée

Caravane "Non à la terreur"Sortie de gare il y a quelques temps, la caravane pour la paix co organisée par DMJ et le groupe Sweet@rt’Frika, s’est ébranlée dans la partie septentrionale du Cameroun du 17 au 21 juillet 2015. Ngaoundéré dans l’Adamaoua a ainsi constitué le premier arrêt. Cette étape dans la région château d’eau du pays inaugure la sortie officielle d’une initiative de sensibilisation qui devra faire le tour du Cameroun et des autres pays de la sous-région Afrique centrale.

 

« NOUS ON VEUT LA PAIX ! » Tel est le message porté par la caravane « non à la terreur » lors de sa première sortie à Ngaoundéré à l’occasion de la 7ème édition du Forum des Jeunes organisé par Zenü Network sous le thème "Jeunes, solidarité et intégration nationale."

Le forum a servi de prétexte à la DMJ et son partenaire le groupe Sweet@rt’Frika pour déposer les valises de la caravane pour la paix à l’hôtel de ville de la communauté urbaine de Ngaoundéré. Durant 5 jours d’un déploiement en grandeur nature, la caravane a déroulé le menu de ses messages. 22 tableaux (roll-up) commentés ont été exposés. Chacun renseigne le visiteur sur un aspect spécifique des rapports humains qui compromet la paix et la sécurité individuelle et collective. Cette exposition était encadrée par une équipe constituée au total de 02 membres de DMJ et 06 membres de Sweet@rt’Frika.

Caravane "Non à la terreur"Des centaines de jeunes, autorités administratives et religieuses se sont bousculés dans les locaux de la communauté urbaine pour apprécier ces Roll-up imprimés de dessins et des textes invitant les uns et les autres à la culture civique, patriotique et pacifique pour la promotion de la paix au Cameroun. Il ressort de tous ces messages que l’on ne saurait être un héro « en détruisant au lieu de construire », « en séparant au lieu d’unir » ou « en haïssant au lieu d’aimer ». Émerveillés et touchés par les différents messages transmis et l’interpellation qui leur est faite de ce qu’est un héro, tous les visiteurs inscriront à leur tour artistiquement ou non sur des supports mis à leur disposition à cet effet leurs impressions et leurs manières de clamer : « nous on veut la paix. »

C’est laissant derrière elle de nombreux nostalgiques que la caravane a quitté la gare de Ngaoundéré en attendant la prochaine escale. La Caravane pour la paix s’inscrit en droite ligne des objectifs du programme Service civil pour la paix (SCP) promu par le Ministère Allemand pour le Développement et la Coopération Economique (BMZ).