Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home OSC-ITIE: le Guide de bonnes pratiques de concertation entre les OSC

OSC-ITIE: le Guide de bonnes pratiques de concertation entre les OSC

L’opuscule intitulé « Guide de bonnes pratiques en matière de concertation de la société civile » porte en seconde partie un « Code Ethique » des Organisations intéressées à suivre la mise en œuvre de l'Initiative de Transparence dans les Industries Extractives (ITIE). Le sujet est, en fait, une question pragmatique. Il a pour ambition de présenter du « savoir-faire » associé à un outil pédagogique pour matérialiser le « vouloir être et agir ensemble » des organisations.

Pourquoi des OSC membres d’un groupe multipartite « Gouvernement, Compagnies Privées et Société Civile» sont déconnectées au point de ne pas prendre des positions ensemble comme « organisations de la société civile » ? Pourquoi ne se concertent-elles pas systématiquement face aux deux autres contreparties, au sein ou hors de ce groupe ? Pourquoi cette synergie qui leur donnerait une influence considérable demeure inchoative et peu déroulée ?

Cet opuscule est la réponse à ce questionnement proposé à l’enrichissement lors de deux ateliers, tenus respectivement à Yaoundé dans le Centre et à Ngaoundéré dans l’Adamaoua. Une des réflexions constantes de la base est d’associer les organisations de la société civile présentes au Comité ITIE aux organisations non membres qui travaillent à la base. Pour une synergie plus significative encore dans les missions fixées par la Norme internationale ITIE à ces organisations devenues incontournables.

Le questionnement a été porté à un groupe expérimenté de la société civile qui collabore comme partenaire de la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ). Ce groupe a produit la mouture à la base des discussions évoquées ci-dessus.

Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) est ainsi reconnaissante au Groupe Partenaire et auteur de la mouture de base. Agir pour Garantir la Gouvernance Economique et Sociale (AGAGES MANAGEMENT CONSULTANTS) a commis à la réflexion et à la production son Président Délégué M.NKOLO AYISSI Ernest, sa Vice Présidente et parallèlement Coordinatrice Nationale de la CAFAGB, Mme PENKEN AYISSI Elisabeth et son Secrétaire Général de AGAGES, M. YIAGNIGNI Daniel.

Le guide comprend simplement les questions essentielles et les réponses claires pour conduire quotidiennement ensemble l’action synergique des OSC dans le groupe multipartite. Ce guide assorti d’un Code Ethique vient en appui aux volontaires telles que les dix qui, au Cameroun, participent déjà à la campagne mondiale « Publiez ce que Vous Payez-Publish What You Pay. Il en est de même de celles qui évoluent au Comité national et au Secrétariat Technique de l’Initiative de Transparence dans les Industries Extractives, et des autres organisations préoccupées également par la question d’équité, de justice économique, de paix, de suivi des politiques économiques publiques, de l’ environnement, de lutte contre la corruption et de défense des droits de l’Homme, bref, de bonne gouvernance d’une façon générale ou, en particulier, dans l’exploitation des activités pétrolières, minières, gazières et des ressources naturelles nationales.

Les auteurs considèrent que les interventions des OSC dans cette initiative, devenue une norme internationale aujourd’hui, ont un légitime « pouvoir audacieux » d'inculquer au gouvernement à travers son personnel, un sentiment de redevabilité envers les populations, pour qu’il réponde et rende compte désormais obligatoirement de ses actes posés de nos jours dans la gestion de ces ressources.

Le Code éthique quant à lui, se présente comme l’outil par lequel, dans leur libre intention d’être et d’agir en synergie dans le cadre de l’initiative de transparence dans les industries extractives, les Organisations de la Société Civile conviennent d’un corpus de valeurs, normes et activités pour l’action commune. Ici les auteurs proposent une autre alliance. On se souvient que le groupe AGAGES s’était illustré pour conjurer l’instinct de « guerre » qui faisait rage en 1992 après ce que certains prétendaient être « la victoire volée au SDF par le parti RDPC ».

Le GERDDES et le Groupe AGAGES avaient alors conçu et déployé pendant 5 ans un programme basée sur le contrôle citoyen des élections et appelé « Alliance pour des Elections Transparentes, Justes et Pacifiques au Cameroun en 1997». Cette action de synergie volontariste peu commune était fondée sur la base d’un Code Ethique des OSC, alliance d’agir contresignée par d’éminents représentants de communautés de foi islamique, protestante et catholique et d’ autres organisations « civiles » dont des syndicats et des associations entre autres.

Le combat contre le ‘‘paradoxe de l’abondance’’ en faveur de nos populations mérite bien le succès d’un Code Ethique de même genre. Avec, en prime, tout enrichissement et adaptation qui peut lui être apporté en tant que de besoin.