Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Programmes Gouvernance et démocratie Analyse du contexte : Les jeunes de Sangmélima s’expriment

Analyse du contexte : Les jeunes de Sangmélima s’expriment

Les 18 et 19 mars 2014, une trentaine de jeunes de Sangmélima se sont réunis afin de bénéficier d’une formation sur la communication non-violente. Cette formation a été organisée par la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) en vue de promouvoir une implication effective et efficiente de ces jeunes dans la gestion des affaires publiques locales. Il a été question de renforcer leurs capacités sur les techniques de communication non violente afin qu’ils puissent mieux communiquer avec les acteurs intervenant dans la gestion des affaires publiques locales. Ils ont aussi été sensibilisés, pour la mise en pratique des enseignements reçus, à faire le suivi de la mise en œuvre des projets financés par le Budget d’Investissement Public (BIP) dans leur localité, afin de garantir leur développement durable. Aussi, pour bien comprendre le travail qui les attend, les jeunes de Sangmélima ont profité de l'occasion offerte par cet atelier pour analyser leur contexte.

A partir des phases théoriques et pratiques, la formation s’est appuyée sur la communication non violente, "la termitière", en passant par "les quatre oreilles" et le feedback. Subdivisés en sous groupe, les participants ont mis en pratique les enseignements reçus par des simulations. A l’issu des échanges et des exemples pratiques, un plan d’action a été élaboré par chaque sous groupe ayant à sa tête un coordonateur.

En marge de cet exercice, les jeunes ont analysé ensemble leur contexte suivant trois dimensions, à savoir : politique, économique et culturelle. Ils ont répondu ainsi à la question : Quels sont les facteurs qui peuvent positivement et négativement influencer la mise en œuvre des activités que vous entendez mener ? Ceci a permis implicitement de réfléchir aux changements souhaités et comment y parvenir.

Pour la jeunesse de Sangmélima qui s’engage à travers cet atelier à suivre les projets de constructions financées par le BIP dans leur localité, il y a plusieurs opportunités qui peuvent être saisies, comme les terres exploitables, l’existence des ressources humaines et le potentiel culturel. De l’autre côté, mal-gouvernance, corruption, perte des valeurs (incivisme) et tribalisme sont les principales menaces mentionnées. Aussi, la majorité des jeunes se livre à l’alcool, est inactif et adepte de la facilité. Plusieurs jeunes se greffent aux élites, et cette attitude constitue souvent un grand blocage quand ces derniers voudraient décrier des fléaux qui minent leur localité, car alors ils sont influencés par lesdites élites et ne se sentent plus libres de s’exprimer. Pour preuve, la construction du bloc de latrine au lycée de Sangmélima présente des malfaçons relevées par un groupe de jeunes qui détiennent des images y afférentes. Malheureusement, cette situation n’a pas encore été dénoncée par les jeunes détenant les images, pour des raisons difficiles à élucider.

Les discussions autour de l’analyse de contexte ont connu des moments « tumultueux » parce que plusieurs aspects ont semblé très sensibles. Les opinions sur les facteurs qualifiés de « positifs » ou « négatifs » n’ont pas toujours été partagées, ce qui a ravivé les débats. Chacun a voulu bien élucider et expliciter son idée. Cette ambiance chaude a ainsi traduit l’importance de cet exercice, qui rappelait à la conscience les réalités qui les entourent.

Une mauvaise ou insuffisante connaissance de son environnement garantirait moins la réussite du suivi d’un projet. Par contre, avec les résultats de l’analyse du contexte, les participants ont mis en avant des stratégies adaptées à leurs plans d’action. Nombreux d’entre eux feront le suivi de plusieurs projets du BIP dans le département du Dja et Lobo. Aussi, plusieurs initiatives privées dans le domaine agricole en quête de financement ont été identifiées, comme faisant partie des activités qui permettront aux jeunes de participêr au développement de leur localité.

DMJ encourage ces initiatives et souhaite accompagner ces jeunes pour leur pleine réalisation. Tout ceci contribuera à faire du jeune un véritable acteur du changement !