Joomla TemplatesWeb HostingWeb Hosting
Calendrier des activités
October 2017
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Home Programmes Gouvernance et démocratie JID 2015 : Les lauréats Démocrates Primés

JID 2015 : Les lauréats Démocrates Primés

‘‘Je voudrais que le peuple camerounais retienne de moi celui qui leur a apporté la Démocratie’’ avait dit le Président Paul Biya. C’est pour l’ancrage social de cette démocratie que la Dynamique Mondiale des Jeunes (DMJ) travaille au quotidien. A travers le Réseau Foi et Libération, elle a organisé un concours d’écriture sur la démocratie vue par les jeunes de 15 à 25 ans dont les lauréats ont été primés le 24 septembre 2014 au cours d’une conférence publique de présentation des résultats officiels dudit concours.

 

Une célébration pouvant en cacher une autre, DMJ dans sa logique de saisir les célébrations commémoratives internationales pour valoriser le potentiel de la jeunesse, a une fois de plus marqué du seau de son empreinte la Journée Internationale de la Démocratie qui se célèbre le 15 septembre de chaque année. En effet, le jeudi 24 septembre 2015, l’Université Protestante D’Afrique Centrale (UPAC) a accueilli une conférence publique de présentation des résultats du concours sur le thème : Enjeux, défis et obstacles à la démocratie au Cameroun.

Devant des invités de marque venus de diverses institutions privées, confessionnelles et publiques du pays comme la CONAC, le PAJER-U, le MINJEC, le MINADT, le MINESUP et j’en passe, ainsi que des organisations nationales et internationales, certains lauréats de ce concours ont exprimé leurs sentiments, du mont où ils comptent parmi les meilleurs de ce grand concours national. Chacun d'eux a également souligné l’idée générale relevée dans son texte sur le sujet. Ils ont bien sûr à cette occasion reçu leurs primes et certificat de participation.  KPOUMIE NJOUOPAM Jacquinot Merlin qui vient de la région de l’Ouest, plus précisément de la ville de  Dschang, est sorti premier de la sélection des 28 lauréats. Mlle NGONGANG DJAMFA Priscille du Centre a occupé la deuxième place. Le troisième, BASSONG BASSONG Jean Daniel venait de la ville d’Eséka et NCHOUTNSU YOUTA Sylvain le quatrième est un résident de Yaoundé dans la région du Centre. NDEH TERENCE MUMA du Nord Ouest à Bamenda a occupé le dixième rang.

L’une des articulations de la conférence et non des moindres a été marquée par les allocutions introductives dont celle de la Présidente de la DMJ, qui a souhaité la bienvenue et justifié le contexte de la cérémonie, celle du point focal du Réseau Foi et Libération Solange BESSOM, par ailleurs responsable de la Commission Diocésaine Justice et Paix de Yaoundé, qui a circonscrit l’importance des différentes activités mises oeuvre par le réseau et ses membres, dont les projets de chaque organisation et les activités communes. Le Réseau en soi a été présenté par le représentant du Conseil des Eglises Protestantes du Cameroun (CEPCA) en la personne de Bertrand Tchientcheu. Le Secrétaire Exécutif de DMJ a expliqué les raisons d’être du concours dans une sorte de leçon inaugurale. Par la suite, Brice NGOUO du Cercle International pour la Promotion de la  Création (CIPCRE), Benjamin AMOUGOU et Marie Madeleine NGO NGANA respectivement de CDJP Bafia et Eséka ont présenté le contexte du concours dans leurs localités.

Tous ces panélistes nous ont enrichis sur le contexte et les contours du concours, les statistiques par zones couvertes par le concours le national, la mobilisation et la sensibilisation des jeunes à participer au concours, le découpage des tranches d’âge des candidats ayant participé (15 à 25 ans), etc.

Cette célébration va en droite ligne avec la commémoration des noces d’argent (25ans) depuis le retour à la Démocratie au Cameroun. Car, c’est en 1990 que le Cameroun s’est transformé, passant ainsi du monolithisme au multipartisme, avec la consécration de la liberté d’association et bien d’autres réformes que nous connaissons tous de l’histoire récente du Cameroun.

La ‘‘ Caravane Non à la Terreur’’ pour la promotion de la paix, une collaboration de Sweet @rt'Frika et DMJ, a été présentée au public invité à visiter l’exposition faite sur le site de l’UPAC.

La célébration de la journée internationale de la démocratie est une activité portée par la DMJ dans le cadre du réseau foi et libération et soutenue par le partenaire Mensen Met een Missie en Hollande.